Un marlin qui n’avait peur de rien !

A l’image de nos brochets qui parfois s’attaquent à des proies presque aussi grosses qu’eux, les plus grands prédateurs marins osent également à peu près tout lorsqu’il s’agit de se nourrir. Ainsi le 16 février dernier au large de l’Angola, la prise d’un marlin bleu de 497 kg, qui n’a pu être remis à l’eau, a révélé un contenu stomacal plutôt surprenant puisqu’il contenait les restes d’un espadon voilier ! Reste à savoir si le rostre aurait pu être digéré (c’est un sorte d’os très dur) et si il aurait causé des dégâts, car il était encore pointu comme la pointe d’une épée ! Sergio Reis, le pêcheur, ne s’attendait sans doute pas à un tel doublé. L’histoire ne dit pas si le rostre de l’espadon voilier est responsable de la mort du marlin, qui pendant le combat a pu perforer un ou plusieurs organes vitaux.

(Photos : © International Game Fish Association).

Capture d’écran 2017-03-23 à 18.24.19

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->