Sage Sonic, vraiment polyvalente ?

Une nouvelle canne à mouche Sage reste un événement, même si de nos jours, les séries se suivent plus rapidement que par le passé. Présentée par la marque comme une canne à la fois d’action de pointe et très polyvalente, la Sage Sonic permettrait pour autant de pratiquer toutes les techniques de la sèche à la nymphe en passant par la noyée ou le streamer. S’il ne fait aucun doute que la Sonic est un très bon produit, aucune canne à notre connaissance n’est à l’aise pour toutes les techniques. La pêche à la mouche noyée de l’ombre, de la truite ou de la truite de mer demande un blank très progressif qui amortit la touche, idem pour le streamer sous peine de connaitre bon nombre de décrochages juste après la touche. Pour Sage, comme pour beaucoup d’américains, la pêche à la nymphe se limite à une pratique de l’indicateur de touches bien que la pêche au fil gagne du terrain.  Si on peut rapprocher aux productions actuelles une hyper-spécialisation, notamment dans la pêche à la nymphe au fil, la gamme des cannes Sage Sonic, il est vrai très complète, mériterait un argumentaire plus précis de la part de Sage, modèle par modèle, afin de mieux renseigner les clients. Avec 16 modèles de 7’6 #3 à 10′ #8, on comprend que cela ne soit pas simple… Un conseil : faute de pouvoir l’essayer en raison du confinement, demandez à votre revendeur son avis sur le modèle qui vous intéresse.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->