Rêves et désillusions d’un incroyable début de saison (2) : La truite du pont

Lorsque je cherche à capturer un gros poisson, j’ai deux règles en tête : pêcher avec le fil le plus fort possible afin de ne pas casser et attaquer le poisson le plus près possible afin d’être d’une précision chirurgicale… soit tout le contraire de ce qui m’a permis de prendre cette truite ! Ce jour d’avril 2015, il y avait deux poissons : un gros, bien visible mais qui serait certainement mieux placé une heure plus tard et un moyen, sur l’autre rive. Je décidais de jouer “petit bras” en attendant le moment opportun pour la grosse et j’allais tenter la moyenne. A cet endroit, les truites sont très éduquées. Je décidais de nouer une pointe d’une finesse déraisonnable et d’attaquer la plus petite, pour me mettre en confiance. Premier passage, la truite vint voir : refusé ! Et elle disparut. Bon… Je m’apprêtais à repartir penaud et là l’incroyable se produisit : la grosse qui ne se postait jamais à cet endroit avait traversé la rivière et se tenait entre deux reflets. L’angle était parfait mais

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->