Réserves temporaires à Vouglans, enfin !

Le lac jurassien de Vouglans (1700 ha) est étrangement classé en 1ère catégorie alors qu’il s’agit clairement d’un lac dont les populations pisciaires sont à 99 % composées d’espèces de seconde catégorie. Ce statut que les pêcheurs ont du mal à comprendre est un moyen très efficace d’échapper au pillage par les pêcheurs professionnels, qui espèrent chaque année un déclassement… Mais par son statut particulier, le lac de Vouglans connaît à chaque début de saison d’autres excès qui reviennent cette fois aux pêcheurs aux leurres, qui sous couvert du no-kill (la pêche des carnassiers ouvre fin mai) profitent d’une pêche du sandre facile en début de saison avant, pendant et juste après la fraie de ce poisson très vulnérable dans ces conditions. Il y a quelques années, Pêches sportives avait mis le doigt là où ça fait mal en mettant au grand jour cette pratique indigne de pêcheur sportifs. Puis il y a eu le temps des roues de remorques (et de voitures) crevées, une méthode qui fait toujours son effet ! Mais en 2016 et pour la première fois depuis le début de ces excès, deux zones seront mises en réserves temporaires, et seront levées à l’ouverture du carnassier, le 28 mai. Il s’agit de la presque intégralité des plages de Bellecin et d’une petite zone située en face dans une anse. Si c’est une très bonne nouvelle, il faut savoir que c’est très peu pour ce très grand lac. Aux pêcheurs de demander à la Gaule Moirantine et à la fédération de pêche du Jura que ces zones soient étendues à l’avenir. L’argument du no-kill avancé par les pêcheurs aux leurres qui pensent “vacciner” les sandres contre les hameçons des pêcheurs qui prélèveront ce carnassier quelques semaines plus tard est difficilement acceptable. Prendre et relâcher une femelle pleine d’œufs juste avant la fraie (ce poisson supporte très mal la décompression et les œufs encore moins !) est indigne d’un pêcheur qui se dit respectueux des poissons et de la nature. L’Onema ainsi que la garderie fédérale est souvent présente sur le lac en début de saison. A bon entendeur…

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->