Que devient le lac salé d’Oostvoorne ?

C’était une des rares possibilités de pêche de la truite à la mouche aux Pays-Bas. Le lac d’eau salé d’Oostvoorne, non loin du port de Rotterdam produisait un biotope unique en son genre avec des petits crustacés très particuliers dont se nourrissaient des truites arc-en-ciel acclimatées à la salinité des eaux. De véritables “steelheads” infatigables dont certaines pesaient plusieurs kilos ! Ce vaste lac alimenté en eau de mer par une énorme pompe était un Paradis pour les pêcheurs à la mouche. Puis il y a trois ans, il fallu remplacer la fameuse pompe. Et se sont les associations de défense de l’environnement qui se chargèrent de trouver des fonds conséquents pour une nouvelle pompe qui aurait dû permettre de perpétuer le cycle de l’eau dans le lac. Seulement une (grosse) erreur s’est produite lors de la commande de la pompe. Le modèle choisi et financé n’était pas adapté à l’eau salée. Et bien entendu, personne ne s’en est inquiété avant sa mise en marche. Après un court fonctionnement, elle rendu l’âme. Espérons que tout revienne dans l’ordre dans un avenir proche…

PARTAGER l’ARTICLE

2 commentaires

  • juin 12, 2020

    Yves

    Cela vaut-il le coup d’aller taquiner le lac en Septembre ? Les conditions sont-elles redevenues “normales” ? Sinon, quelle alternative ? Telles sont les questions que l’on se pose actuellement !

  • mai 21, 2020

    Patrick

    Ces poissons étaient vraiment magnifiques. Vivement que cette pompe soit modifiée. Moralité, dans une association écologique il est parfois essentiel d’avoir les compétences d’un ingénieur, les doux rêveurs intellectuels écologistes ont leur limite.

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->