Pyrénées-Orientales : La sécheresse hivernale sévit toujours

Beaucoup moins médiatique que la sécheresse estivale, celle qui s’opère en hiver est tout aussi problématique pour les poissons, mais pour des raisons bien différentes. Un peu partout dans le pays, les cours d’eau sont redescendus bien vite suite aux précipitations de novembre, attendues durant plusieurs mois dans bien des cas. Depuis, la pluie se fait attendre, comme dans les Pyrénées- Orientales. Durant la période de la reproduction des truites, le manque d’eau réduit les surfaces de frayères, faute de profondeur et surtout de courant. Le courant joue un rôle déterminant dans la reproduction des salmonidés (répartition des sédiments lors de la ponte et ensuite durant l’incubation, au cours de laquelle il assure l’oxygénation). La saison de sports d’hiver fait craindre le pire sur certains cours d’eau de ce département.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->