Leurres à brochet : toujours plus gros !

Chaque année, la taille des leurres pour la pêche du brochet augmente. Le cru 2015 confirme encore cette tendance avec des monstres censés alimenter les fantasmes les plus inavouables ! Mythe et réalité de ces leurres hors normes…

C’est bien connu, les pêcheurs aux leurres français ont longtemps été de petits joueurs comparés à nos voisins suédois, allemands, danois ou hollandais en matière de taille des leurres utilisés pour la pêche du brochet. Il y a une dizaine d’années, on hésitait à mettre au bout de sa ligne un leurre qui dépassait la taille étalon de 128 mm ! Ce n’est pas nouveau, les gros brochets se nourrissent (parfois) de grosses proies comme des gros gardons de plus de 500 g voire des tanches ou des gros rotengles. Il faut dire que le matériel pour lancer des gros leurres n’était pas courant et qu’un leurre de 100 g impose l’utilisation d’un moulinet de baitcasting prévu pour cela. Aujourd’hui, le retard est comblé et on assiste désormais à l’excès inverse avec une offre en gros leurres et en gros matériel qui donne un peu le tournis ! Au départ, ce sont les pêcheurs des grands lacs alpins (Sylvain Legendre en particulier) qui ont exploré avec des gros leurres les tombants des lacs d’Annecy, du Bourget ou du Léman.

Et les résultats furent au rendez-vous. Cette quête du brochet géant en lac est à l’origine de cette course au gigantisme des leurres (on en trouve de 25 à 30 cm !). Elle semble sans limite ! Les pêcheurs doivent tout de même savoir que la taille ne fait pas tout, que ce type de pêche demande un matériel très spécifique (et coûteux) et que parfois, un gros shad lent dans sa nage n’est pas très adapté aux postes profonds. Le Ripple Shad de Berkley, leurre référence sur les grands lacs est une sorte de “compromis” entre les vibrations émises (d’ampleur plutôt moyenne), leur fréquence (rapide pour des leurres de cette taille) et une vitesse de plongée compatible avec une pêche dans huit à quinze mètres de profondeur. Pour avoir pêché avec Quentin Dumoutier, un des pêcheurs des grands lacs habitués aux un mètre + et même des ++, j’ai été surpris par la taille des leurres qu’il utilise, comprise entre 14 et 20 cm. Les deux Ripple Shad de 16 et 20 cm étant sans doute les deux modèles qui ont pris le plus de gros brochets dans ces lacs. Tout pêcheur doit s’adapter à la taille des proies ciblées par les brochets. Parfois ce sont de très grosses proies, parfois plutôt des petites. Un leurre de 16 ou 20 cm constitue déjà une belle bouchée, tout à fait capable d’intéresser un très gros brochet. D’autres paramètres plaident en faveur des leurres de taille moyenne comme la facilité d’armement, la rapidité de nage et la capacité à plonger. Et le silure brouille aussi les cartes avec d’un côté des fabricants qui tentent du jouer sur les deux tableaux et des pêcheurs qui lancent aux brochets, des leurres destinés aux silures ! A méditer…

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->