Les truites de la Loue très en avance pour la fraye !

Les pêcheurs locaux n’ont jamais vu ça, des truites sauvages de la Loue dans le secteur de Chenecey-Buillon qui frayent dès le tout début du mois de novembre. Le décalage est d’environ un mois, puisque de mémoire d’homme, les truites de la moyenne vallée font leurs nids début décembre au plus tôt. Loin d’être anecdotique, cette information venant de l’un des membres du Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises (www.soslrc.com) mérite un suivi sérieux, afin de comprendre pourquoi ce changement a lieu. Depuis des lustres, c’est la photopériode qui déclenche la reproduction chez les salmonidés. Plus la durée du jour réduit, plus la maturation progressive des gamètes augmente pour une reproduction qui a lieu durant les jours les plus courts de l’année. A suivre…

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Commenter avec wordpress

Vous devez vous CONNECTER Pour poster un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->