Les mouches préférées des Français

En croisant les avis des professionnels (guides, et monteurs) et les choix des amis Facebook de Pêches sportives, nous avons pu établir ce hit-parade des mouches préférées des Français. Un classement à prendre au sérieux dans la mesure où il émane de plus de 350 pêcheurs.

 

L’internet est un bon moyen de connaître rapidement les préférences des pêcheurs. Ainsi avons nous utilisé le compte Facebook de Pêches sportives pour demander aux nombreux amis du magazine quelles étaient les imitations qui avaient leur préférence. Le résultat est sans surprise pour ce qui est du choix des modèles : on retrouve les standards du fly tying hexagonal. Plus surprenant en revanche est la surreprésentation des mouches sèches par rapport aux nymphes et aux mouches noyées. Hormis la pheasant tail qui s’impose de peu devant l’oreille de lièvre, mais s’efface devant le jeck sedge les mouches sèches ont la part belle. Quelle que soit la hauteur de pêche ou de flottaison des modèles que vous avez choisis, ce sont avant tout de vraies mouches, pour de vraies truites ! Et ça fait chaud au coeur de voir que tous les pêcheurs à la mouche n’ont pas basculé dans l’artificiel (les mouches, les truites, les cours d’eau ou les bassines). Certains seront peutêtre déçus par ce manque d’originalité, mais c’est ainsi et après tout, ce sont toujours les poissons qui décident. Il y a fort à parier que dans trente ans, l’oreille de lièvre sera toujours beaucoup mieux qu’un simple sauve-bredouille. Les mouches d’ensembles sont des leurres parfaits, des trompe-l’oeil qui jouent sur l’impact à la surface plutôt que sur l’imitatif à outrance, qui a toujours un effet “plus maquillé qu’une voiture volée” aux yeux des truites. Certains modèles très anciens, un peu oubliés sont toujours utilisés. C’est le cas de la palaretta, une mouche noyée au corps généreux, du muddler minnow, un streamer en poils de chevreuil qui imite un chabot, ou de l’Andelle. Un must en matière de mouche de mai.

 

 

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->