Le Petit Tabuc en danger (Hautes-Alpes) !

La plus belle promenade de la vallée de Serre Chevalier, la montée au lac de la Douche, parcourue par des centaines de personnes chaque jour en été, est gravement menacée par le projet de microcentrale de la société EDSB, dont la réalisation constituerait une atteinte très grave à notre patrimoine collectif.

La construction de la conduite forcée et l’exploitation de la microcentrale entraîneront des dommages inévitables sur l’écosystème :

Très forte diminution du débit du cours d’eau sur la plus grande partie de son lit situé hors de la zone cœur du Parc des Ecrins.

Destruction d’une partie de la flore rare, privée de ses réserves en eau et du taux d’humidité auquel elle est adaptée.

Modification de la faune, de la flore et du milieu aquatique dans un cours d’eau en très bon état écologique et dégradation inévitable de cet état.

Ambiance paysagère fortement perturbée.

Protéger ce qui reste de nos cours d’eau, au même titre que les alpages, les forêts, les glaciers, les sentiers, les villages ou les chapelles, contribue à sauvegarder l’image de la vallée et son attractivité touristique.
La production d’électricité obtenue en contrepartie de ces nuisances sera dérisoire : seulement 2,5 millions de kWh (soit la consommation moyenne annuelle de 105 voitures particulières d’après l’aménageur, la puissance de la microcentrale n’étant que de 500kW) disponibles essentiellement en été dans les périodes où les besoins en électricité sont plus que satisfaits. Elle n’apportera rien à l’équilibre ni à la transition énergétique du département ni de la région. Elle s’explique uniquement par le rachat garanti par EDF à prix artificiellement élevé de la très petite hydroélectricité, surcoût répercuté sur le consommateur final (voir ligne CSPE de votre facture d’électricité).
Une pétition est en ligne via :

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Commenter avec wordpress

Vous devez vous CONNECTER Pour poster un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->