Le montage Caborde

  • montage-caborde-streamer

    Le montage Caborde est un petit streamer ou une grosse nymphe selon les cas. Le petit streamer posé sur la joue de cette truite donne une idée de sa taille.

  • MONTAGE-CABORDE-2

    Laborieux à monter, ce montage s’accroche peu sur le fond. C’est une sorte de compensation.

  • MONTAGE-CABORDE

    Streamer Caborde Un fin dubbing olive vient couvrir la zone comprise entre la bille et l’aile .

Le montage que je vais vous présenter ici n’a rien de magique ou de génial ; il a une seule vertu : il est différent. Très différent. Si différent que les nymphes et les petits streamers montés selon son principe pêchent à l’horizontale, que le dragage se transforme en nage, que c’est au relâché que se fait l’animation et que les nymphes que l’on pose sur le fond ou que l’on fait rouler sur les galets, dans les courants, ne s’accrochent plus…

La Caborde est une portion du Doubs franco-suisse où la vallée est belle : il y a de grands arbres, des prairies et une ancienne verrerie. Les truites y sont chez-elles. Mais comme le paradis et l’enfer ne sont que l’envers et l’endroit d’une même pièce, ce lieu est aussi le théâtre de mémorables bredouilles… La faute aux pêcheurs ! Cet endroit fut un des premier parcours no-kill de l’hexagone, et depuis les années soixante, je n’ose pas imaginer le nombre de pêcheurs (et de mouches) que les saules et leurs vieilles branches ont vu défiler.

Quand les conditions sont normales, on arrive à faire sa pêche mais quand cela se complique, cela peut vite devenir très, très vexant, même pour un bon pêcheur. Sur ce parcours, les truites connaissent les pêcheurs mieux qu’ils ne les connaissent. Dans ces conditions, il ne suffit pas d’être le meilleur du radier, de lancer plus loin que les copains, d’être plus précis ou plus discrets. Quand la porte est fermée, elle est vraiment fermée.

Dans ce cas, le salut ne vient malheureusement pas de la perfection mais de la différence. Ce qui fait que les truites baissent la garde, c’est la surprise, l’inattendu, le malentendu méticuleusement provoqué… Et Saint-Pierre sait que les truites du Doubs ne sont guères malentendantes !

Le problème

Dans le dernier 8’6, je vous ai présenté un article sur la pêche aux micro-streamers que j’utilise depuis plusieurs saisons lorsque les truites se nourrissent d’alevins de vairons. Dans les conditions difficiles, il restait à trouver une solution afin que cette mouche reste prenante en pêchant plus profond, car j’avais remarqué que sous une hauteur d’eau de plus de

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->