fbpx
X

Je me connecte

Email ou identifiant* Mot de passe* Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Ma Newsletter
X

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Pour ne rien rater de l’actualité autour du magazine : sortie d’un nouveau numéro, d’une nouvelle vidéo, d’un nouveau produit dans le magasin, annonce des soldes, des expositions etc. Il est facile de se désinscrire à tout moment via le lien de désinscription présent dans chacun de nos emails. Je m'enregistre
X

Mot de passe oublié ?

E-mail*

Le Dessoubre retrouve son lit

Comme toutes les rivières comtoises, le Dessoubre souffre d’une forte eutrophisation qui se traduit par un colmatage systématique du lit mineur par les algues filamenteuses dans ses zones les plus calmes et par forte chaleur dès que le niveau est bas. Or, les ralentissements occasionnés par les seuils font se cumuler ces deux facteurs. Les seuils de Neuf-Gouffre et de Fleurey représentaient à eux deux plusieurs kilomètres de ralentissements. Ils ont été arasés (suppression), les travaux étant quasiment terminés. Les crues redonneront au lit un nouveau profil morphologique, car après un siècle de dépôt de sédiments, il n’a sans aucun doute plus grand-chose à voir avec ce qu’il était. Très peu de temps après les arasements, les truites et les ombres ont repris possession de la zone, notamment pour investir de nouvelles frayè...

Acheter l'article

Profiter et apprendre !

Déjà abonné ?

Ou

Déjà acheté cette article ?

Cette article Le Dessoubre retrouve son lit est liée au numéro suivant :