Le bas Chéran libéré de ses barrages !

Le bas Chéran (Rumilly, Haute-Savoie) est désormais libre. Aujourd’hui, il n’existe plus de seuils artificiels entre la confluence avec le Fier et le seuil naturel (et infranchissable) de Banges. Le dernier barrage à avoir été arasé est celui de l’Aumône (photo) qui a nécessité des opérations lourdes par des entreprises spécialisées. Le Chéran peut enfin respirer, mais ces travaux demandent un peu de temps à la rivière (et un suivi rigoureux) pour que la nature reprenne ses droits. C’est l’occasion de rappeler que le Chéran est une rivière de premier plan pour la pêche de la truite, sur la partie amont dans les Bauges que centrale dans des gorges magnifiques, ou dans sa partie basse ou la rivière est plus large et plus précoce aussi.

Félicitations à toutes les équipes qui ont travaillé sur ces projets !

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->