La productivité d’un milieu (première partie)

Les pêcheurs veulent toujours plus de poissons sur leurs parcours favoris mais ne comprennent souvent pas pourquoi le miracle de la multiplication n’a pas fonctionné malgré différentes solutions tentées. Les causes de cette dure réalité sont à la fois naturelles et artificielles. Voici ce qui régit la productivité d’un milieu et ce qui peut éventuellement l’altérer ou l’améliorer. Dans notre prochain numéro, nous verrons quels sont les leviers qui permettent d’améliorer la productivité d’un milieu pour les cas où cela est possible.

Les pêcheurs vont à la pêche pour se détendre, pour partager un bon moment entre amis ou encore pour tenter de percer les secrets d’un monde qui leur est étranger, celui de l’eau. En France, les pêcheurs peuvent encore interagir sur les milieux aquatiques via les AAPPMA et dans une moindre mesure via leurs fédérations départementales. Car dans ces structures, des écologues, des hydrobiologistes sont là pour apporter une réponse rigoureuse et professionnelle à des idées parfois très farfelues venant des pêcheurs. Dans le domaine privé, certains proprié...

L'accès à la totalité de l'article ( 3047mots) est réservé aux abonnés, aux utilisateurs d'un porte-monnaie ou aux acheteurs de l’article à l’unité.

Se connecter
Pas encore lecteur? Je crée mon compte

Acheter à la carte

Cet article : 5€
par porte-monnaie

ou par CB
J'achète l'article

S'abonner

Accès illimité
à tous les contenus
de Pêches sportives & 8'6
Je découvre les offres

PARTAGER l’ARTICLE

Les commentaires sont fermés