Journée mondiale des zones humides, profitez-en tant qu’il en reste… 

Chaque année, la Journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar. Chaque année, la convention propose à tous les intervenants de construire leur événement autour d’un thème commun et met à disposition du matériel de communication et de sensibilisation, mais ce thème n’est pas imposé pour réaliser et inscrire une animation dans le cadre de la journée mondiale des zones humides. Depuis 2001 en France, les organismes gouvernementaux, les organisations non gouvernementales et les groupes de citoyens redoublent d’originalité et d’inventivité pour proposer des animations sortant des sentiers battus…

Chaque année, l’Association Ramsar-France, l’Onema, les Pôles relais zones humides, la Ligue pour la protection des oiseaux et la Société nationale de protection de la nature, invitent le plus grand nombre à faire connaître et/ou à découvrir les animations proposées pour l’occasion, fin janvier et sur l’ensemble du mois de février, sur le Portail national zones humides. Lors de l’édition 2013, le secrétariat de la convention de Ramsar avait mis en lumière la mobilisation de plus en plus importante de la France. Certes, mais les zones humides en France comme ailleurs continuent de se faire massacrer. Organiser chaque année une belle mascarade sur ce qui reste de zones humides est plutôt grotesque, non ? Les zones humides ont besoin d’une véritable protection juridique avec des amendes lourdes pour tous ceux qui irriguent un champ dès qu’il y a une flaque au milieu.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->