Garonne, un contournement de 450 m pour faire passer les poissons

Ce sera le plus long ouvrage de contournement à vocation piscicole d’un barrage en France. D’une longueur de 450 m, ce bras de la Garonne sur la commune de Malause (Tarn-et-Garonne) nécessite d’extraire 40 000 m3 de déblais. Plus de 2500 tonnes d’enrochement sont prévus pour la nouvelle rivière alors que 1700 m3 de béton seront aussi nécessaires, sur les parties amont et aval de l’ouvrage. L’aménagement est évalué à 7,2 M€, co-financé par EDF (4,4 M€) et l’Agence (2,8 M€). Les travaux ont débuté début 2020, pour une livraison du chantier estimée fin 2021 : après les travaux de terrassement ce printemps, la construction des ouvrages se déroulera jusqu’en fin d’année. Ce sont  ainsi principalement (mais pas que) les espèces migratrices comme l’anguille, la grande alose, le saumon, la lamproie marine, l’esturgeon, l’alose feinte, ou la lamproie fluviatile qui pourront continuer leur route.

© agence de l’eau Adour-Garonne

 

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->