Franche-Comté, le régime des précipitations change… et la pêche aussi !

Quasiment partout en France, le régime des pluies s’est considérablement modifié en quelques années. En Franche-Comté, une région d’ordinaire arrosée régulièrement, les pluies se font plus violentes et plus rares que dans les années 1990 ou même 2000, des décennies proches. Le constat est le même pour tous ; les rivières ne tiennent plus l’eau. S’il n’a pas plu depuis longtemps, les sols s’imperméabilisent, en forêt comme dans les champs. Une pluie soutenue (les journées à plus de 30 mm ne sont plus exceptionnelles) sur un tel sol et c’est l’effet chasse d’eau garanti que l’on peut observer presque en temps réel sur le site vigicrue.gouv.fr si l’on est pas sur place. Raison de plus pour protéger les zones humides et éviter la monoculture de résineux. Sur l’Ain à Champagnole en ce début juillet, il ne reste plus grand chose, 3m3/s environ, des 12,5 m3/s amenés par la dépression du 29 juin. Et pourtant, cette année n’est pas particulièrement sèche. Et les poissons dans tout ça ? Ils sont sur le qui-vive, toujours en alerte et cela, au moins, les protège. Pour réussir, il faut faire le héron, mesurer tous ses pas, éviter le soleil dans le dos ou les lumières trop rasantes, se lever tôt le matin et ne rater sous aucun prétexte le prochain orage. Bref, tout sauf des vacances !

https://www.vigicrues.gouv.fr

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->