Franche-Comté, devenez Sentinelle des rivières

A l’initiative du Collectif SOS Loue & Rivières Comtoises qui se bat depuis dix ans contre les multiples pollutions qui touchent cette région karstique particulièrement sensible, il est désormais possible pour tout un chacun de devenir efficace dans la surveillance des cours d’eau de la région. Pour cela, vous pouvez participer au programme Sentinelle des rivières. Le but pour le collectif étant d’obtenir le suivi d’une multitude de lieux précis au fil du temps. Pour ce faire, c’est très simple, il suffit à chaque sentinelle de prendre régulièrement en photo un lieu très précisément ; une source, une fontaine, un ruisseau à tel endroit, un barrage, etc. Cela permettra dans le futur d’avoir un historique, de savoir à quel moment et dans quelles conditions telle fontaine se trouve envahie par les algues, de savoir si telle source se tarie exceptionnellement ou de plus en plus souvent, etc. Ces petites données sont d’une très grande importance pour comprendre les phénomènes complexes du karst et les actions anthropiques qui modifient le milieu.

Le collectif est en train d’établir une liste des lieux sensibles pour lesquels des sentinelles seraient nécessaires : toutes les sources des cours d’eau seront évidemment concernées. Evidemment en cette période de confinement, les actions sont très limitées. D’ailleurs, le monde agricole a semble-t-il profité du manque de surveillance en Franche-Comté (et ailleurs) pour enfreindre quelques règles. C’est aussi dans ces moments-là que le rôle de sentinelle est très important. S’il avait existé avant l’épisode Covid-19, le collectif aurait pu comparer avant et après cette période sur chaque point.

Vous pouvez contacter le Collectif LRC par e-mail (voir ci-dessous). Ensuite, une fois inscrit, vos photos seront ajoutées dans le dossier « photos » du collectif SOS LRC et alimenteront une carte de suivi des rivières. Vous pourrez également les ajouter sur le compte Facebook/Messenger du Collectif LRC.

www.soslrc.com

info@soslrc.com 

www.facebook.com/rivierescomtoises/

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->