Fly tying, l’oublié de la bagagerie

  • Fly Tying A

    Traper Fly Tying Travel Bag

  • Fly Tying B

    Starbaits Cam Concept Stalking Bag

  • Fly Tying C

    Pochettes Plein Ciel

Tout le monde n’a pas la place chez soi pour un meuble dédié au montage des mouches. Nous sommes nombreux à devoir ranger notre matériel aussi volatile que conflictuel une fois la séance terminée. En cherchant des solutions de rangement, nous nous sommes aperçu que peu de marques proposent une bagagerie spécifique aux solutions de rangement du fly tying. Voici un tour d’horizon des solutions qui s’offrent au pêcheur qui veut préserver de bonnes relations au sein de son couple…

Je suis certain que vous vous souvenez de votre première mouche, la toute première, celle qui prend forme comme par magie, comme si vos mains avaient été téléguidées par quelque chose d’externe à vous-même. En général, on se souvient un peu plus vaguement de la petite boîte qui contenait le cou de coq, les quelques plumes de cane, les trois ou quatre bobines et les outils rudimentaires. Au stade des débuts, le matériel de fly tying se contient plutôt bien. C’est plus tard, lorsque l’on devient un monteur de mouches aguerri que les choses se corsent, surtout si votre curiosité vous pousse à découvrir d’autres espèces que la truite et l’ombre. Avec le brochet par exemple, tout est volumineux, les peaux de lapin angora, les écheveaux de tinsels, les poils de queue de veau et même les hameçons. En trente-cinq ans de montage, j’ai eu recours à une bonne dizaine de systèmes de stockages des matériaux et des outils et aucun n’a été parfait. Tous ont en commun une forte tendance au mélange, à l’enchevêtrement, au déroulage de bobines, bref au foutoir. Face à ce chaos, dans un premier temps, le monteur fait mine de pas avoir remarqué, puis un beau jour vire une bonne partie de son stock devenu inutilisable. Seules les personnes les plus organisées s’en sortent bien. Pour les autres, le montage de mouches est une activité où l’on passe beaucoup plus de temps à chercher ses matériaux, à les démêler qu’à produire. S’il existe des meubles, fixes, dédiés au montage et qui sont parfaits dans ce rôle, c’est surtout lorsque l’on doit se déplacer en club ou pour une sortie pêche loin de chez soi que les choses se gâtent. Et tout le monde n’a pas la place chez soi pour avoir un meuble réservé au montage de mouches.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->