Édouard Zauner, le monteur au poil

  • 52A Zauner
  • 52B Zauner

    Edouard Zauner met au point et teste ses modèles de mouches sur ses rivières alsaciennes mais aussi à l’étranger.

  • 52C Zauner

    Un simple tube en plastique plutôt rigide concentre les fibres de cette plume de CDC mieux qu’on le ferait entre le pouce et l’index. Il n’y a plus qu’à présenter l’aile, là où l’on veut.

Les inventions d’Édouard Zauner font parfois sourire au premier abord les visiteurs des salons, mais qu’on ne s’y trompe pas, celui qui a optimisé le montage des dubbings en poils de toutes sortes produit des mouches d’une qualité que bien des professionnels n’arrivent pas à égaler. Dans le domaine des mouches en poils de cervidés, notamment, Édouard est devenu un maître. Il nous livre en exclusivité pour 8’6 ses surprenants secrets de montage.

Comme beaucoup de visiteurs de salons de pêche à la mouche, longtemps nous n’avons pas pris Édouard Zauner au sérieux. Pour apprécier la qualité du travail de Monsieur Eddy sur un salon, il faut souvent jouer des coudes pour se faire une place devant son stand envahi en permanence de dizaines de curieux intrigués par ce monteur de mouches pas comme les autres. Et nous en savons quelque chose, lorsque du temps de Pêches sportives, le hasard nous a placés par deux fois consécutives sur le stand voisin de celui d’Édouard Zauner. Ses visiteurs débordaient en continu sur environ la moitié de notre emplacement.
À la fin du premier salon, nous étions allés le voir pour lui dire qu’il serait de bon ton de nous verser la moitié de sa recette pour combler nos 50 % de perte imputable à notre manque de visibilité ! C’était une plaisanterie, bien sûr, mais elle nous a permis de faire connaissance. Malgré ces premières rencontres, Édouard Zauner restait à nos yeux une sorte de bête de foire qui tournait des têtes de sanglier et des souris très réalistes en poils de cervidés sur un drôle d’appareil qu’il a inventé, le Dubspeed.
Longtemps plus tard, nous avons réalisé un DVD (n° 48, Pêches sportives n° 113), ou Eddy nous montre comment utiliser cet outil destiné à faciliter grandement le montage des sedges en chevreuils, des bombers et des streamers de toutes sortes, mais aussi de petites mouches très efficaces. Longtemps commercialisé par ses soins, l’appareil est depuis peu au catalogue des Mouches de Charette. Le Dubspeed résume bien l’état d’esprit de son créateur. Quelqu’un qui réfléchit à un problème et qui trouve des solutions pour les résoudre, par lui-même, sans copier les autres. L’ingéniosité dont fait preuve ce personnage plein d’énergie à de quoi faire pâlir d’envie les monteurs professionnels ou amateurs les plus doués.
Édouard Zauner nous livre, en exclusivité pour 8’6 l’essentiel de ses méthodes, astuces et trouvailles, toutes très utiles au montage et à la pêche, car Eddy est certes un passionné de montage mais aussi et surtout un pêcheur au chevet de sa rivière, la Weiss qui coule dans son magnifique village alsacien de Kaysersberg. Édouard a aussi beaucoup pêché à l’étranger, notamment chaque année en Islande sur la Nordura avec son frère. L’occasion de découvrir d’autres poissons, d’autres mouches, d’autres techniques de montage.

Le gravlax façon Édouard Zauner

Les pêcheurs de saumons connaissent tous la recette d’origine nordique lointaine qui consiste à “cuire” un filet de saumon dans un mélange à parité de sucre et de sel. Cette recette simplissime est celle utilisée par Édouard pour séparer le cartilage de la peau des oreilles de chevreuil (et de lièvre).
On obtient alors une peau fine avec les poils. Plate et surtout très souple, cette peau permet de tirer pleinement parti des poils sur toute leur longueur.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->