Dans l’ombre de la Dee, la Don

  • La haute Don. Ecosse
  • Radier de la Tweed
  • Attente de l'éclosion sur la Deveron.
  • Finnock du Calvados
  • Grandeur des highlands. Ecosse
  • Grosse truite de la Don. Ecosse
  • La Don. Ecosse
  • Magie du coup du soir sur la Don. Ecosse
  • Mouche à truite de mer
  • Pêche à deux sur la Deveron. Ecosse
  • Réveil des rivières au printemps écossais
  • Taureau écossais
  • Truite de la Deveron. Ecosse
  • Truite de la Tweed prise à la période des march brown
  • Truite de mer normande
  • Une belle truite de la Don. Ecosse
  • Une blanche, nom normand de la truite de mer

Nous publions ici l’intégralité des photos non publiées sur le magazine, retrouver l’intégralité de l’article dans le n°104

Petit fleuve de la côte Est écossaise, la Don coule discrètement dans l’ombre de sa célèbre grande soeur la Dee, toute proche. Les eaux du fleuve sont réputées pour leurs éclosions de march brown qui font sortir les grosses truites. Cette “mini mouche de mai” permet de pratiquer une pêche à la mouche “à l’ancienne”, facile et ludique, à condition toutefois de bien tomber.

La Don n’est pas une rivière mais un fleuve côtier d’une soixantaine de kilomètres remonté par le saumon et la truite de mer. Il se jette dans la mer du Nord quelques kilomètres au nord d’Aberdeen, à proximité de l’embouchure de la Dee. En France, il s’agirait de ce qu’on pourrait qualifier de très bonne rivière à saumon, alors qu’en Ecosse, la Don ne fait pas partie des “grandes rivières” comme peuvent l’être la Dee, la Spey, la Tweed ou même la Thurso. Les parcours “publics” se louent à la journée autour de 30 livres pour le saumon et 10 à 20 pour la truite. Ils appartiennent à des propriétaires riverains qui acceptent qu’on y pêche. Les écossais pêchent très peu la truite. Sur ce fleuve modeste, pêché par des gens “normaux”, les saumoniers préfèrent investir leur temps et leur argent dans les meilleurs moments de la saison pour la pêche du poisson roi. Il y a de bons coups à réaliser à la faveur d’un coup d’eau car ces saumons là voient beaucoup moins de mouches que ceux de la Spey. Ils sont en revanche difficiles à prévoir. Par ailleurs, la Don est considérée comme la meilleure rivière de toutes les îles britanniques pour la pêche de la truite à la mouche sèche. Au printemps, les éclosions de march brown font bouillonner le petit fleuve, à condition de bien tomber. L’an passé, le printemps avait trois semaines d’avance… comme en France !

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Commenter avec wordpress

Vous devez vous CONNECTER Pour poster un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->