Covid : explosion de la consommation de lingettes, les rivières trinquent !

Avec la crise sanitaire, la consommation de lingettes a progressé de 65 % depuis le mois de mars. Et beaucoup d’utilisateurs n’ont toujours pas compris que ça ne se jette pas dans les toilettes, car non seulement, elles peuvent boucher leurs propres canalisations mais aussi, et beaucoup plus sûrement, les filtres des stations d’épuration. Malgré une bonne communication sur le sujet par les médias, on retrouve des millions de lingettes dans les cours d’eau. Elles sont impossibles à recycler, perturbent fortement l’assainissement, et finissent pour une bonne part dans la nature, lorsque par exemple, les Step sont mises en by-pass en cas d’orage car elles ne pourraient gérer un tel afflux d’eau usées. Il serait temps de légiférer sur ce sujet ainsi que sur celui des coton-tiges qui eux aussi finissent pour une part dans les toilettes… Il est possible d’en fabriquer en bois et non en plastique (ça existe, c’est un début). Le monde d’après ? Ça comme là…

Photo : sortie de la canalisation de by-pass de la station d’épuration de Morteau (Doubs). Des milliers de lingettes se trouvent ici et seront disséminées en aval avec les crues en attendant avant l’arrivage suivant…

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->