Copain silure

Il fallait oser plonger dans la Loire en apnée au milieu de branchages immergés peuplés de gros silures. Cette vidéo est étonnante à plus d’un titre. Premièrement, les silures tolèrent plutôt bien la présence de l’intrus, même si l’un d’eux tente de mordre la canne sur laquelle est fixée le camescope. Deuxièmement, petits et gros poissons se mêlent à eux toujours sans agressivité de la part des géants. Mais il vrai que la journée, ils sont généralement au repos. A la tombée de la nuit, il doit en être autrement…

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->