Comment bien monter les mouches de légende. 12. La elk wing caddis

Cette rubrique se destine au montage des mouches célèbres, aux indémodables modèles qui, aujourd’hui comme hier, font partie des incontournables que tout un chacun doit savoir monter convenablement. Ces mouches de légende font souvent appel à un tour de main très particulier, sans quoi il est impossible d’obtenir un résultat conforme à l’original.

La mouche qui vous est proposée n’est pas une mouche très connue des pêcheurs français. Mais c’est une mouche de légende aux États-Unis où elle est dans toutes les boîtes depuis très longtemps. Elle est destinée aux eaux torrentueuses où elle est censée imiter un trichoptère. Elle cumule plusieurs avantages, tout d’abord celui de flotter très haut sur l’eau et donc de rester toujours visible. Elle est presque insubmersible, ce qui lui fait prendre parfois le rôle de bouchon qui soutient une nymphe située quelques dizaines de centimètres en dessous. Les Américains sont en effet des grands amateurs de cette technique empruntée à la pêche au coup. Il s’agit surtout de pêcheurs occasionnels qui se retrouvent à pêcher au bouchon sur les conseils des guides qui font tout pour que leurs clients prennent quelques poissons quelle que soit la technique mise en oeuvre.

La elk wing caddis que l’on pourrait traduire par « sedge avec une aile en cerf » est utilisée un peu partout dans le monde, là où les eaux sont tumultueuses et les poissons peu regardants. Les pêcheurs qui voyagent beaucoup ont tout intérêt à en monter quelques unes car ça peut toujours servir, que l’on se trouve en Laponie, dans les Rocheuses ou au bord d’un torrent tyrolien. Dans son pays d’origine, cette mouche est montée avec des poils de cerf, mais rien n’empêche de la faire avec du chevreuil, beaucoup plus facile à trouver chez nous. Le montage de la elk wing caddis demande de bien respecter les proportions, notamment la longueur de l’aile et la longueur des fibres du hackle. Un hackle qui est une très longue plume de selle (saddle) issus de coqs américains de chez Withing Farm par exemple. Il est conseillé de s’aider d’un aligne-poils de façon à obtenir une aile dont les pointes sont bien alignées. Un peu de colle cyanoacrylate est toujours utile pour éviter que l’aile ne tourne autour de la hampe.

1. Prendre un hameçon Tiemco 9300 n° 14 et commencer l’enroulement d’un fil de montage beige 6/0 sur tout le corps.

2. Choisir un hackle roux « saddle » « génétique » de type Withing Farm. Le fixer par la pointe après avoir orienté les fibres vers l’arrière avec les doigts, face brillante face à vous.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->