Allier, la démolition du barrage de Poutès imminente

Après plus de trente ans de bras de fer entre EDF et ceux qui souhaitent le retour du saumon sur le haut l’Allier, le médiatique barrage de Poutès-Monistrol, haut de 17 m, qui a privé les saumons des meilleures frayères depuis 1941, est sur le point de tomber. Conformément au calendrier, le chantier s’est réinstallé dès la fin du mois de mai. Les trois seuils et les deux piles vont être arasés, la passerelle supprimée. Une échancrure en rive gauche sera créée et permettra la circulation de l’eau, des poissons et des sédiments jusqu’à l’été 2021. Il ne s’agit pas d’un arasement total, mais d’une réduction très significative de la hauteur de l’ouvrage qui fera 7 m de hauteur au lieu de 17. Les dispositifs de dévalaison et de montaison vont commencer à être modifiés pour correspondre aux nouvelles côtes et normes du barrage (creusement sous l’ascenseur notamment). S’il reste un peu d’espoir pour le saumon de l’axe Loire/Allier, cela commence par un accès aux meilleures zones de frayères.

Pour suivre l’évolution du chantier :

https://www.ern.org/fr/nouveau-poutes-on-attaque/

PARTAGER l’ARTICLE

1 commentaire

  • juillet 2, 2020

    Daniere

    L’an dernier l’Allier était marron des sédiments lâchés par le barrage depuis plusieurs mois.
    Je ne comprends pas (mais quelqu’un pourra peut être m’éclairer) pourquoi on lance ces travaux à l’été et non à l’automne, période où de belles pluies viennent gonfler la rivière et embarquer toute cette boue.

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->