Aisne, une étude inédite de radio-pistage des brochets

Le brochet est une espèce emblématique des cours d’eau de l’Aisne. Il est également une “espèce parapluie”, car la préservation de ses sites de reproduction est favorable à l’implantation et la reproduction d’un cortège d’espèces de poissons, d’amphibiens et d’invertébrés. Le département de l’Aisne a encore la chance d’abriter des populations sauvages relativement importantes, qui constituent un patrimoine naturel à préserver. Cette étude doit permettre de faire la lumière sur les habitudes du carnassier.

– Observer les mouvements des brochets et identifier ainsi les obstacles à leurs déplacements, et les habitats les mieux adaptés à leurs conditions de vie.

– Suivre la migration en période de reproduction, comprendre la dynamique de cette reproduction et identifier les zones favorisées et les potentielles frayères naturelles à préserver.

– Suivre les deux frayères déjà restaurées par la Fédération sur la zone d’étude, à la fois par détection et observation des géniteurs, puis par échantillonnage des jeunes de l’année pour évaluer la fonctionnalité et l’efficacité de la restauration.

– Mieux comprendre les pressions pesant sur l’espèce pour adapter la gestion, et permettre ainsi de favoriser un maintien du cheptel par reproduction naturelle plutôt que par réintroduction, pour une activité de pêche durable et accessible pour tous sur l’Aisne.

Une trentaine d’individus ont été équipés d’émetteurs radio. L’étude durera une année. Les poissons étant également équipés également de marques “spaghettis” sur laquelle est inscrit un numéro, vous pouvez aider la fédération en cas de prise de ces poissons en relevant le numéro et en leur communiquant (echevallier@peche02.fr). Le poisson remis à l’eau (on lui souhaite) pourra continuer de renseigner sur ses déplacements. Les pêcheurs de l’Aisne peuvent également participer à une étude scalimétrique en cours du brochet en prélevant quelques écailles selon un protocole bien précis que communique la Fédération pour mieux connaître la croissance du carnassier.

En savoir plus.

Voir l’affiche en plus grand :

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->