Ah ! l’ouette, (je te plumerai…)

  • ouette-egypte
  • plumes-ouette

    Les grandes plumes de plastron du mâle comme de la femelle sont fumées, du plus bel effet. Selon l’endroit, la teinte va de blanc cassé à brun clair. Ces plumes sont parfaites pour le montage des mouches de mai sous toutes leurs formes.

  • ouette-egypte-femelle

    Une ouette d’Egypte femelle.

Ce n’est pas tous les jours, ni même tous les ans que les pêcheurs à la mouche découvrent le plumage d’un oiseau inconnu. Introduite dans des parcs animaliers en Europe il y a fort longtemps, l’ouette d’Egypte a fini par s’en échapper et commence à poser de gros problèmes de cohabitation avec les autres espèces de volatiles en période de nidification. Depuis 2020, l’oiseau est chassable sous conditions par des tireurs disposants d’une autorisation préfectorale. Nous avons récupéré quelques plumes et avons été stupéfaits par les couleurs, les textures et par l’intérêt majeur qu’elles représentent pour le monteur.

Dans l’Egypte antique, ce grand canard de la taille d’une petite oie était sacré. Alopochen aegyptiaca ou l’ouette d’Egypte est aujourd’hui la seule espèce du genre Alopochen à ne pas être éteinte. Avec un tel passé et un avenir menacé, on ne peut qu’avoir un immense respect pour ce bel oiseau dont l’ère de répartition naturelle se limite à l’Afrique subsaharienne ainsi qu’à la vallée du Nil jusqu’à Assouan où elle est principalement sédentaire. En Europe, elle a été introduite dans des parcs animaliers en Angleterre, en Allemagne et aux Pays-Bas il y a fort longtemps (XVIIe siècle en Angleterre) et s’en est échappée. Les oiseaux observés en France proviennent de ces populations voisines. L’ouette d’Egypte ne s’est développée que très récemment dans l’Hexagone, dans le nord et l’est du pays. Tout irait bien dans le meilleur des mondes si le bel oiseau n’était pas très agressif envers les autres oiseaux d’eau et même les rapaces. C’est lors de la nidification que l’ouette devient agressive, ne tolérant pas que d’autres espèces nichent dans les environs de son nid. L’oiseau peut parfois prendre possession de nids d’autres oiseaux. Des ouettes tuant des oisillons d’autres espèces ont été régulièrement observées. L’ouette d’Egypte se développe donc au détriment de ces dernières. Cet oiseau désormais classé nuisible dans des départements français de plus en plus nombreux est autorisé à la chasse dans un but de destruction (uniquement par des chasseurs disposant d’une autorisation préfectorale). Dans certains cas, les agents de l’OFB ainsi que les lieutenants de louveterie sont autorisés à procéder à la stérilisation des oeufs (cas du département du Nord dans le cadre d’un arrêté valable jusqu’en septembre 2024). C’est surtout en Alsace et en Lorraine, et jusqu’en Franche-Comté, que l’ouette d’Egypte est la plus invasive.

Un super canard

Les

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->