Agriculture, 10 nouveaux territoires pilotes en Adour-Garonne

L’agence de l’eau Adour-Garonne communique sur la création de 10 nouveaux territoires pilotes en PSE (paiement pour service environnementaux) auprès des agriculteurs. Compris dans le Plan Biodiversité national, celui-ci permet de reconnaître le « service rendu » par les exploitations agricoles volontaires. Celles-ci sont retenues, après audit, pour leurs efforts sur la préservation de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques, la protection des sols et le soutien à la biodiversité. En Adour-Garonne, 382 PSE ont été engagés en 2019, pour 2,4 M€ d’aides.

“Les nouveaux auditeurs de terrain sont recrutés pour leurs compétences et leur faculté à disposer des outils suffisants pour élaborer les audits selon la méthodologie arrêtée. A l’issue de leur formation, des réunions auprès d’agriculteurs de 10 nouveaux territoires* vont être menées à partir de fin septembre. Pour rappel, les auditeurs mesurent trois indicateurs à l’occasion de leur visite :

  • La présence de prairies, les rotations longues et les couverts végétaux (assolement),
  • L’extensification des pratiques agricoles (utilisation faible d’intrants),
  • La présence d’infrastructures agroécologiques (haies, lisières de bois, prairies humides…).

Le déploiement des PSE permet une reconnaissance positive des services rendus par une agriculture de qualité. A l’échelle du bassin, 3 à 6 M€ (dont 1 M€ dans le cadre du plan de mesures incitatives de l’agence de l’eau) sont consacrés aux PSE, d’ici le démarrage de la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC), par l’Agence”.

Reste à savoir si les intéressés font cela pour faire un geste pour l’environnement ou simplement pour toucher les subventions. Si l’initiative est encourageante, il est tout de même dommage de toujours devoir payer avec de l’argent public pour simplement aller dans le bon sens ou pour être en conformité avec le code de l’environnement ! A méditer…

*Coupeaume et Marcillé, AAC Glane et Valouzes, Millevaches – Vézère Soudaine, Ramade, Tescou, Chalosse. 

 

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->