52 % des eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse en bon état ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notez ce produit

Selon l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, qui  vient de publier son rapport annuel sur l’état des eaux de surfaces et souterraines, 52 % des eaux seraient en “ bon état” écologique. Ce rapport se base sur 4,5 millions d’analyses qui permettent de juger de l’état chimique des eaux. D’après ce rapport, la pollution domestique a fortement régressé depuis 25 ans grâce à l’installation de stations d’épuration performantes. Sur le bassin Rhône-Méditerranée, 52% des rivières sont en bon état. Pour la Corse, ce chiffre grimpe à 86%. De même, la pollution par les substances toxiques (pesticides ou autres micropolluants) diminue également progressivement dans les rivières grâce à des politiques en faveur d’une agriculture plus durable et aux investissements effectués par les industriels pour mieux traiter leurs eaux usées. Ou encore, la toxicité des pesticides dans les rivières a chuté de moitié ces 10 dernières années, une baisse principalement due à l’évolution de la règlementation qui retire progressivement du marché les substances les plus toxiques. Malgré tout, les pesticides restent les substances toxiques les plus présentes dans les eaux, le glyphosate et son métabolite l’AMPA en tête. Certaines concentrations en rivière peuvent atteindre 4000 fois la norme eau potable comme sur la Denante à Davayé (71) en 2015.

Pour l’agence de l’eau RMC, tout semble donc sur la bonne voie à quelques exceptions près au niveau chimique et au regard des normes. A croire que l’agriculture bio progresse à pas de géant. Pourtant au niveau national, le bio ne représente pas plus de 6 % des surfaces exploitées, et le sud-est ne semble pas plus favorisé. Alors ce rapport laisse perplexe, même si sur certains points (industrie notamment), de gros efforts ont été faits.

 

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Commenter avec wordpress

Vous devez vous CONNECTER Pour poster un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->