Maroc, l’autre pays du black-bass

Si vous ne
le savez pas encore, le Maroc est un pays où le black-bass a été introduit depuis
très longtemps et dont le climat chaud lui convient particulièrement bien. Si
la pêche de ce poisson, qui demande un matériel spécifique, n’intéressait jusqu’alors
que les touristes, les choses sont en train de changer. L’Open Bass Morocco,
créé il y a quatre ans, est réservé aux marocains et cette année, une
cinquantaine de concurrents étaient inscrits autour du lac Bin El Ouidane. Cette
compétition de pêche à pied se déroule en no-kill, avec mesure, photo et vidéo
de la remise à l’eau du poisson dans les plus brefs délais et sur le lieu de
capture. Organisé de main de maître par Ahmed Mahi et Adil Guendoul, l’Open
Bass Morocco 2014  a mis à l’épreuve la technique et la patience des
concurrents tant la pêche fut difficile. De nombreux brochets, dont un
joli spécimen de 88 cm, sont venus « parasiter » les efforts de nos pêcheurs
qui ne devaient comptabiliser que les black-bass ! Avec des températures
plus douces que l’an passé et un lac à -20 mètres, les conditions s’annonçaient
pourtant idéales. Mais la pêche reste la pêche et les bass, des poissons parfois
très lunatiques ! Khalid Fachatti, peut-être le plus ancien pêcheur aux leurres
marocain l’emporte logiquement devant Mounir Tijani et Ihssane Salimi.

Légende de la photo :

Le vainqueur de l’épreuve
Khalid Fachatti récompensé et félicité par Franck Rosmann.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->