Pacte d’Avenir, une pétition pour tenter de sauver les dernières rivières sauvages bretonnes

Le
modèle agricole productiviste breton est clairement à bout de course :
pollutions majeures, cours des produits qui s’effondre, suicides chez les
éleveurs, etc. Et pourtant, l’Europe continue d’entretenir (le mot est faible)
cette horrible machine qui n’a, de toute évidence aucune issue, sans un
changement des pratiques. L’Etat et les collectivités locales bretonnes viennent d’établir un Pacte d’Avenir, pour calmer un peu les esprits et coller des
pansements sur des jambes de bois…

En réponse à ce pacte (dont le nom dépasse largement
l’ironie), des associations et des citoyens ont choisi de lancer une pétition,
contre un pacte établi dans la précipitation, à partir de solutions du passé,
et qui ne ferait que reproduire voire amplifier les logiques qui ont mené la
Bretagne dans cette crise.

Pour dire oui à un pacte qui contribue à la transition
du modèle économique breton pour intégrer les enjeux sociaux et
environnementaux dans des projets de territoire cohérents, adaptés aux
ressources naturelles et humaines de ces territoires, cherchant à modérer la
consommation d’espaces agricoles et naturels.

Pour dire oui à un pacte qui propose d’avancer
vers une autre politique agricole et agroalimentaire, productrice de davantage
de valeur ajoutée et de qualité, au bénéfice mutuel des agriculteurs, des
entreprises, des salariés, des habitants, des paysages, de la biodiversité et
du tourisme.

Pour dire oui à un plan régional de développement
des circuits de proximité, en particulier dans la restauration collective,
valorisant un prix suffisant pour le producteur.

Oui à un pacte qui considère enfin la Nature, ses
richesses, ses ressources et ses fonctions, non comme une contrainte mais comme
une chance et un atout pour la Bretagne, ses habitants et ses activités
économiques (tourisme, activités maritimes …).

Pour dire oui à un pacte qui conduise la Bretagne à
répondre aux défis du changement climatique, des transports doux et durables,
de la sobriété, de l’autonomie énergétique, et de la production renouvelable

Pour dire oui à un pacte qui mise sur l’intelligence
collective, la richesse associative et l’engagement syndical et citoyen pour
co-construire une stratégie, des projets et des actions.

Pour dire oui à un pacte qui donne une vision, un cap,
des objectifs chiffrés, régulièrement évalués sur la base de critères
économiques, sociaux et environnementaux, de manière partagée et visible par
tous.

Merci de signer cette pétition. Les petits ruisseaux
font les grandes rivières et celles de Bretagne ont bien besoin d’un petit coup
de pouce !

Il
est possible de la signer en ligne ici :

http://pacteecosolidairebretagne.wordpress.com

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->