Nitrates : la Commission européenne poursuit la France

La
Commission européenne a assigné le 27 février la France en justice pour
non-respect de la directive sur l’eau signée en 1991 l’accusant de n’avoir pas
pris les mesures nécessaires contre la pollution de ses eaux par les nitrates.
Cette directive exige que les Etats membres désignent des zones vulnérables, où
la présence de nitrates dépasse les 50 mg/l et que des actions soient lancées.
Pour les défenseurs de l’environnement, ce n’est pas vraiment une surprise. A
plusieurs reprises, la Commission a alerté le gouvernement français depuis le
début de 2009. Pour mémoire, la pollution aux nitrates est la conséquence d’une
certaine forme d’agriculture et d’élevage. Sans une remise en question radicale
de ses modes de productions, la France ne pourra pas respecter cette directive
qu’elle a pourtant votée en 1991.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->