Pezon & Michel Spécialist Vertical Spécial

Pezon & Michel nous a habitué à des cannes aux blanks sensibles ainsi qu’aux actions de pointes marquées. Cette nouvelle canne dédiée à la pêche à la verticale tient ses promesses et affiche une belle allure, le tout pour un prix très raisonnable. Voyons ce qu’il en est en action de pêche.

Par Jean-Marc Theusseret

J’ai toujours regretté de ne pas m’être rendu acquéreur d’une Pezon & Michel Sinker Jig, canne apparue sur le marché il y a quatre ou cinq ans et dont le blank est d’une rare pureté, tant par sa fibre que par son action de pointe très marquée.
J’aurais pu me décider, mais l’arrivée de cette Spécialist Vertical Spécial l’a finalement emporté. La raison est simple : le blank est similaire à celui de la Sinker Jig et les éléments la composant sont plus adaptés à la pêche à la verticale, avec des anneaux de faible diamètre et une poignée ultracourte. Dès la prise en main, une impression de légèreté et de bon équilibrage se dégage instantanément. Impression confirmée en action de pêche après plusieurs heures d’utilisation.

La Verticale Spéciale mesure 1,90 m et le fabricant l’a prévue pour utiliser des poids de leurres de 14 à 28 g. En pratique, on s’aperçoit très vite que 14 g sont un maximum. Au-delà, 17, 21, 28 g, le scion plie et cherche à amortir les mouvements, ce qui ne permet plus un suivi précis du fond. Il s’agit donc d’une excellente canne de verticale légère qui procure un très grand plaisir de pêche, un ressenti de l’évolution du leurre parfait, à condition de ne pas trop lui en demander. Pour en être amoureux depuis quelques semaines, je conseille de l’utiliser surtout en lac avec un grammage ne dépassant pas 15 g. Pour la pêche lourde en rivière où le courant est toujours présent, il vaut mieux passer à l’artillerie lourde si l’on veut ferrer efficacement de gros carnassiers.

On voit nettement que Pezon & Michel a voulu faire une canne très technique, avec, je le répète, un blank à faire rougir certaines marques proposant des produits trois fois plus chers. La poignée propose un très beau liège et une préhension qui a été très bien étudiée, car la pêche à la verticale procure une fatigue au niveau du poignet et de la main. Rares sont les fabricants qui proposent autre chose qu’un porte-moulinet brut sur lequel la main du pêcheur côtoie directement le pas de vis… Le travail qui a permis la création de cette canne doit en tout cas être salué et encouragé. L’idéal serait la création d’un modèle plus puissant pour disposer d’un tandem cohérent et efficace en fonction des grammages choisis.

Caractéristiques :

Longueur : 1,90 m.
Poids : 110 g.
Puissance : 14-28 g.
Nombre d’anneaux : 7.
Ligne recommandée : 8-16 lb.
Prix conseillé : 169 euros.
Livrée avec housse.

PARTAGER l’ARTICLE

Laisser un commentaire

Je préfère commenter avec facebook ->