Voir les liens des sites amis
Contes et légendes du Moulin du Plain
Histoire de pêches 2Vincent LALUPendant cinquante ans cet ...
29.00 €
L'encyclopédie des mouches... qui pêchent (avec leur montage)
Il y a des mouches pour capturer les poissons et d’autres ...
59.00 €
HISTOIRES DE PÊCHE N°1
Cette collection nouvelle se propose de publier les ...
15.00 €
De la pêche à la Nymphe. Seconde édition.
Philippe Boisson NOUVELLE EDITION ...
29.00 €

ACTUS

< Retour
Le 29/09/2011

Maudites agrafes !

Divers
Imprimer
Envoyer le lien par email
Maudites agrafes !
Elément pratique permettant un changement très rapide de leurre tout en lui donnant une grande liberté de mouvement, l’agrafe séduit quasiment tous les pêcheurs aux leurres. Mais qu’on ne s’y trompe pas, le petit ustensile miracle est souvent la cause de la perte des plus gros poissons. Enervant…


Par Jean-Marc Theusseret



Comment ne pas rager après ces fabricants qui se permettent de mettre dans le commerce des produits dont la qualité laisse souvent à désirer. La qualité de l’acier et de son trempage constitue le plus souvent la raison de sa faiblesse. En seconde position vient sa forme générale et enfin son système de verrouillage. A 6, 7 ou 8 euros les quelques agrafes, on a le droit de s’attendre à mieux.
Même les plus grandes marques étrangères (Decoy, Owner, Evergreen, etc.) semblent sans solution pour offrir un système sans faille. Seul Rapala dispose d’une agrafe dont l’acier dispose d’une véritable résistance. Depuis peu, certains fabricants, y compris français, tentent de régler le problème avec les agrafes “sécurisées”, composées de deux parties identiques fermées des deux côtés. Ce système fonctionne très bien avec les poissons nageurs avec ou sans anneaux brisés à leur point d’attache, mais ils demeurent le plus souvent inutilisables avec les têtes lestées des leurres souples car l’oeillet de ceux-ci est trop petit. En action de pêche, ces spécificités tournent vite au cauchemar. La facilité pousse le plus souvent les pêcheurs à utiliser des agrafes non sécurisées qui donnent de très bons résultats sur des poissons de taille petite à moyenne. Mais contrer un gros brochet ou même un gros sandre dans le courant avec ce type de produit devient une activité à risques !


Alors que faire ?


Les pêcheurs opérant en bateau, voire en float-tube pouvant emmener plusieurs cannes à bord, ont la possibilité de désigner une canne qui servira à la pêche aux poissons nageurs et une autre pour le leurre souple. Cela permet de choisir son type d’agrafe en sachant qu’il sera compatible avec les leurres choisis. Cela ne règle pas tous les problèmes, mais permet en tout cas de sélectionner des duos leurre/agrafe compatibles. Le pêcheur opérant depuis le bord, le plus souvent de façon itinérante, choisit généralement une seule canne. Dans cette configuration, les choses se compliquent.
La pêche depuis le bord incite très souvent les pêcheurs à changer de leurre en fonction de leur progression et du changement fréquent de poste de long des berges où les bancs d’herbiers succèdent aux berges rocheuses ou encore aux plages de graviers. Idéalement, il faudrait trois ou quatre sortes d’agrafes pour faire face à toutes les situations. On ne fixe pas un leurre souple de 18 cm sur la même agrafe qu’un poisson nageur de 4 cm, qu’une tropgrosse agrafe suffirait à déséquilibrer. Toutes ces contraintes m’ont poussé… à m’en passer presque totalement. Jusqu’à la perte d’un très gros sandre, ce ne faisait que m’agacer. Chat échaudé craint l’eau froide…


Le retour du bon vieux noeud Rapala


En matière de fiabilité, rien ne vaut un noeud bien réalisé. Dans le cas qui nous intéresse ici, le leurre doit disposer d’une liberté de mouvement que lui permettent les agrafes. Si l’on choisit de se passer de celles-ci, le bas de ligne doit former une petite boucle qui assurera le même rôle. Le plus connu des noeuds permettant de former une boucle est sans aucun doute le fameux noeud Rapala. Facile à réaliser, il a des points communs avec le noeud de cuiller. Il est conseillé pour les fluorocarbones jusqu’à un diamètre de 45/100 (20 lbs). Un autre noeud, qui à la préférence d’un grand champion, Sylvain Legendre, est tout aussi indiqué. Ce spécialiste des (très) gros brochets des lacs alpins montre dans un DVD très récent (La Pêche du brochet de Enzo Minardi) qu’il se passe lui aussi des agrafes au profit d’un noeud en huit. Ce noeud utilisé par les alpinistes présente l’avantage de former une boucle parfaitement alignée avec le reste du bas de ligne. Une autre variante consiste en un “mix” du noeud Rapala et du noeud en huit. Il s’agit simplement de remplacer le noeud simple du noeud Rapala par un noeud en huit. Sa résistance est ainsi accrue.

Laisser un commentaire

Pseudo :
Adresse e-mail :
Votre commentaire :
Aucun commentaire sur cet article Aucun commentaire sur cet article
Votez :
Aucun votant pour cet article Aucun votant pour cet article Aucun votant pour cet article Aucun votant pour cet article Aucun votant pour cet article

SUR LE MEME SUJET

Le 15/12/2014
Divers

Si vous n’avez pas reçu votre ...

Si vous êtes abonné à Pêches sportives et que vous n’avez pas reçu votre DVD (il s’agit de Pêches sportives n° 102 – DVD n° 37), merci de nous le faire ... Lire la suite
Aucun commentaire Aucun commentaire
Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo
Le 15/12/2014
Divers

Doubs : 72256 signatures pour les ...

Le sénateur du Doubs Martial Bourquin s’est vu remettre le 13 décembre à Montbéliard les 72256 signatures d’une pétition qui sera remise à Ségolène Royal en ... Lire la suite
Aucun commentaire Aucun commentaire
Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo
Le 15/12/2014
Divers

Sélune : Ségolène Royal cède ...

La Sélune, petit fleuve côtier de la Manche qui se jette dans la baie du Mont Saint-Michel a vu s’envoler l’espoir de voir disparaître ses deux barrages, lors d’une ... Lire la suite
Aucun commentaire Aucun commentaire
Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo
Le 04/11/2014
Divers

Erratum

Dans notre Encyclopédie des mouches… qui pêchent, une erreur s’est glissée dans nos pages à propos du monteur de mouches Pascal Finger, qui contrairement à ce qui ... Lire la suite
Aucun commentaire Aucun commentaire
Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo Aucun votant pour cette vidéo
facebooktwitter
Powered by Walabiz